Présentation de la commune

Présentation de la commune

Arrancourt est une commune rurale du sud Essonne située en rive gauche de la vallée de l’Eclimont. Elle fait partie de l’arrondissement d’Etampes et du canton de Méréville.

Le territoire communal est sillonné uniquement par des voiries secondaires qui assurent la liaison avec les communes limitrophes d’Estouches, d’Abbéville la Rivière et de St-Cyr la Rivière.

La commune n’est traversée par aucune départementale. Toutes les routes correspondent à des dessertes locales.

L’essentiel du territoire porte sur le plateau. Les limites nord correspondent à la vallée de l’Eclimont et à l’ouest à la vallée St Pierre.

L’Eclimont qui sillonne la commune est un petit cours d’eau prenant sa source à Abbéville la Rivière. Il se jette dans la Juine à Boissy la Rivière.

Arrancourt fait partie de la région naturelle de la Beauce riche. La Surface Agicole Utile (SAU) communale s’élève à 658 ha pour une superficie totale de 758 ha.

 Le nombre d’habitants était de 60 en 1962 et est de 125 en 2014.

Il y a près de 60 logements sur la commune dont 20% sont des résidences secondaires. La proportion de logements postérieurs à 1968 est proche de 50%.

Hormis la ferme du Grand-Villiers, la totalité des maisons est localisée dans les vallées de l’Eclimont et de St Pierre.

D’un point de vue paysagé, on distingue 2 grandes unités : la plaine et la vallée de l’Eclimont.

La partie nord du territoire communal est concernée par le site inscrit de la haute vallée de la Juine. Ce site est protégé par son caractère pittoresque. La vallée présente en effet une diversité de paysages qui tranche avec la monotonie du plateau beauceron. Les méandres de la rivière ont crée une topographie variée où prédominent les boisements. Certains versants sont occupés par des landes, il y a des clairières en fond de vallée accueillant le village et les cressonnières.

Pour ce qui est du patrimoine, la commune est dépourvue d’église (détruite en 1939 en raison de sa vétusté). Le seul vestige est une cloche accrochée à la mairie. A noter la présence d’un four à chaux,  rue des Prés. Ce four, propriété de la commune depuis 2008, a été restauré avec l’aide du Conseil Général en 2009. Pour ce qui est de la politique de l’eau nous avons terminé le zonage du schéma directeur d’assainissement et nous avons opté pour l’assainissement individuel.

Nous avons en vigueur depuis janvier 2010, un document d’urbanisme à travers une carte communale. 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×